• CastanedaLes sorciers ont un principe : on ne peut rien faire rentrer dans un récipient qui est plein.

    Si tu es rempli à ras bords avec les problèmes de la vie courante, il n'y a pas de place pour rien d'autre. Il faut donc faire du vide, et selon les anciens sorciers, récapituler sa vie créait cet espace. Ils avaient raison, évidemment, même si cette récapitulation a bien d'autres effets.

     

    Les sorciers ont une manière très formelle d'effectuer cette récapitulation, poursuivit-il. Elle consiste à faire la liste de tous les gens qu'ils ont rencontrés, en remontant du présent jusqu'au tout début de leur vie.

     

    Une fois qu'ils l'ont établie, ils commencent par la première personne et se remémorent tous leurs souvenirs la concernant, absolument tous, dans le moindre détail. Il est préférable que cette récapitulation s'effectue du présent vers le passé car ce qui est récent est plus frais, et la mémoire s'aiguise. Ils y associent la respiration et inspirent lentement en tournant tout doucement la tête de droite à gauche dans un mouvement à peine perceptible, puis expirent de façon identique.

    « Les inspirations et les expirations, ajout-il, doivent être naturelles ; si elles sont trop rapides, elles provoquent une sorte de surmenage du souffle après lequel il faut ralentir son rythme pour reposer les muscles.

    • Et que vais-je devoir faire, don Juan ?

    • Tu vas démarrer ta liste aujourd'hui. Tu peux classer les gens par année, par activité, ou selon n'importe quel critère de ton choix, mais fais-le par ordre chronologique, en commençant par la personne la plus récente, pour finir par tes parents; Et il faudra que tu te rappelles absolument tout ce qui s'est passé avec chacun. C'est aussi simple que ça. Au fur et à mesure, tu comprendras mieux ce que tu fais. »

      Pages 175-176 ...

       

       « La récapitulation a le pouvoir de remuer le fond de notre mémoire et de faire remonter à la surface tous les rebuts de notre vie », reprit-il. … Page 179.

      Carlos Castaneda

      Le voyage définitif.

      Editions du Rocher.

       

       

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Serge aime commencer ses cours en faisant tirer une carte de tarot à chaque participant.

    Les réponses coïncident avec nos préoccupations du moment; au début de la première année des cours, cela nous surprenait.

    La dernière fois, il nous a demandé de choisir au pendule chacun pour soi un chiffre entre 1 et 64. Chacun a trouvé un chiffre et nous avons lu les réponses dans le livre.

     

    6 - E.F.T.

     

    Le Yi-King contient 64 hexagrammes.

    Le Yi-King ou "Le livre des Transformations" (dans la traduction de Perrot) fait partie des livres les plus importants de la littérature universelle. Il est à la base de la philosophie chinoise où confucianisme et taoïsme puisent leurs racines communes.

    Si on interroge le livre, on reçoit des réponses intelligentes en relation directe avec nos préoccupations du moment. Toutes les situations humaines sont représentées par l'un des 64 hexagrammes du Yi King.

    Vous retrouverez des réponses sur ce site. Préparez vos questions et faites vos tirages.

    "Le plus ancien livre de la Chine (1) en est aussi le plus moderne. Le Yi King offre à l'homme une clé intemporellement neuve pour pénétrer l'énigme de son destin." Etienne Perrot.

    Vous pouvez aussi consulter le Yi-King au sujet des chiffres et nombres qui apparaissent dans vos rêves, comme Christiane Riedel vous apprendra à le faire, en analysant vos rêves ou lors de ses séminaires, ou encore en lisant ses livres :Amour et Sexe dans vos Rêves, de Ch. Riedel, préface du Dr Gérard Leleu, éd. Trajectoire

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • L'objectif de cette technique est de récupérer l'énergie bloquée dans des événements du passé, dans des liens créés avec des personnes rencontrées dans notre vie actuelle, dans notre famille, notre environnement professionnel...

    Comment procéder :

    Dresser une liste de toutes les personnes ou de situations que nous avons rencontrées dans notre vie. Cela prend un certain temps, un souvenir en appelant un autre. Notre mémoire, sollicitée, ramène de plus en plus de matériaux, de détails, d'images... Constituer ainsi des dossiers qui peuvent être complétés au fur et à mesure.

    Ensuite nous pouvons travailler sur les mauvais souvenirs, (là où il y a de l'émotion stockée) de différentes manières - avec l'E.F.T. ou la respiration...- ou décider de faire oeuvre de réparation et d'écrire une lettre par ex. à un ami pour lui demander pardon, ou au contraire une lettre de remerciements pour clore une action du passé. Notre intuition peut nous donner d'autres idées et aussi nous faire remarquer de signifiantes synchronicités.

    Tout cela contribue à nettoyer notre corps astral et à restaurer une énergie captive à notre insu.

    C'est le travail proposé à Castaneda par son chaman Don Juan et raconté dans

    " Le voyage définitif"

    Dans ce livre testament, Carlos Castaneda nous livre un récit  vibrant des événements Castanedamémorables de sa vie, d' histoires dont la beauté vous  impressionnera ou vous apportera lumière et éclaircissements et aussi vous passionnera autant qu'un livre d'aventures. Humour non exclu.

    Rassembler les événements mémorables de leurs vies étaient, pour les chamans, une voie d'accès vers cette région concrète qu'ils appelaient le côté actif de l'infini."

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Voici un outil de réflexion pour une meilleure connaissance de soi.

    La fenêtre de Johari* sert à classer différentes informations sur une personne : 

    - Les informations dont la personne dispose sur elle-même (zone publique et cachée)

    - Les informations dont elle ne dispose pas (zone aveugle et zone inconnue)

    J'ai testé pour moi et vous ?

    Représentation de la fenêtre de Johari : 4 zones.

    zone publique : connue de moi et des autres -

    par ex. je parle anglais et tout le monde le sait.

    zone cachée : connue seulement de moi, sera connue des autres si je leur dis – ex. je sais siffler entre mes doigts

    zone aveugle : connue des autres et pas de moi – ex. je ne peux pas me voir de dos.


    zone inconnue
    :
    inconnue de moi et aussi des autres.

     J'ai testéCette zone nous intéresse particulièrement dans nos cours de radiesthésie. Là, se logent nos ombres, celles qui nous manipulent à notre insu et qui parfois nous donnent une chance de les mettre à jour : les lapsus, les actes manqués qui souvent portent à rire, les réactions incontrôlées de peur ou de mépris, des admirations de "groupies" pour tel personnage public, les synchronicités, les rêves, ah, les rêves, une haine viscérale pour une personne qui ne nous a rien fait et dont la seule vue nous hérisse le poil,... nous devons être attentifs à tous ces signaux d'alerte.

    Le travail de retrait de projection est là pour nous aider.

    Le retrait de projection consiste à cesser d’accuser l’autre de nos propres erreurs.

    Ex : quand une personne ou une situation nous met en colère, c'est le moment de regarder en nous-même : je ne supporte pas ce retard = je suis énervée par mes propres retards

    Si une partie de nous réagit, c’est qu’elle est touchée. Il est bien question de réaction pas d’action, ce qui est différent. La réaction est d’ailleurs souvent ressentie comme s’il nous était impossible de faire autrement tout en sentant bien que nous ne posons pas l’acte juste pour nous.

    Chaque fois que nous ne supportons pas un comportement ou une situation ou… il suffit de s’arrêter et de regarder en soi : ce que nous supportons pas chez l'autre, se trouve chez nous, bien dissimulé.

    Il y a aussi une bonne petite nouvelle : si nous admirons ou aimons une qualité chez l'autre, cela veut dire aussi que nous avons cette  qualité.

    _________________________________________________________________________

    *La méthode de la Fenêtre de Johari ou Johari Window (JW) de Joseph Luft et de Harry Ingham (par conséquent : Joseph et Harry = Johari)

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • A cette question : "La radiesthésie pour toi, Serge, c'est quoi ?"

    Ecoutez sa réponse intégrale 


    " La radiesthésie, c'est l'invisible qui devient visible, c'est pour cela que c'est un art."

    C'est l'art de traduire au travers d'un objet matériel, pour nous, le pendule, la réalité du monde énergétique qui est d'ordre immatériel, vibratoire*.

    C'est la capacité d'objectiver notre subjectivité. De comprendre qu'on n'est pas au contact des objets tant qu'il y a ces mémoires qui sont en nous. On ne perçoit pas le monde tant qu'on est plombé par nos réactions émotionnelles, psychiques

    Avant tout c'est un diagnostic, une indication. Les énergies vont passer à travers ce moyen, pour d'autres ce seront les mains, ou les aiguilles...Nous trouvons, grâce au pendule, ce qui fait obstacle au passage de l'énergie dans les différents plans énergétiques et le grand nettoyage commence.

    Tant qu'il n'a pas fait le ménage chez soi, celui qui pendule en fait teste son propre inconscient et projette ses problématiques sur l'autre.

    Le but de notre travail : nous rendre autonome peu à peu, nous faire voir ce qui vous empêche d'être juste. Il y a une résistance de l'ego, chacun a une résistance terrible quand on touche au point faible et peut entrer dans une grande colère ou dans le déni. (Nous en avons eu quelques démonstrations pendant les cours...)

    Tant que je refuse de voir ce qui n'est pas juste en moi, je n'ai aucune chance d’évolution. A chaque cours, on s'approche tout doucement, on défriche mais il faudra revenir sur les découvertes faites en séances et conscientiser ce qui a été mis à jour et travailler dans les mois qui suivent.

    Il faut avoir le regard sur soi en permanence, il y avait cette bonne ancienne habitude de faire un examen de conscience* le soir. Mais il faut le faire, non pas avec un esprit de mortification, pas avec une attitude de jugement, mais avec une attitude scientifique, voir ce qui est, sans critiques, sans parti pris.

    Le symbole cher à la franc-maçonnerie est « de la pierre brute à la pierre polie ». Est-ce que nous avons le courage, la persévérance de faire ce travail au quotidien ou est-ce que nous vivons comme des légumes ?

    La conscience en nous est le témoin, la conscience est au delà du jugement. Quand je suis dans le jugement, je retombe dans la partie la moins intéressante de mon individu, l'ego, la survivance de l'animal, il faut remonter vers le champ de conscience. "...

     


    QGMvibratoire*

    "Ce qui nous paraît être de la matière solide n'est constitué en réalité que de particules vibratoires tournoyant dans un grand vide à une telle vitesse qu'elle nous donne une impression de solidité. Si le mouvement de ces particules cessait tout à coup comme un ventilateur qui s'arrête, il n'y aurait plus que du vide. Nous sommes en réalité de l'énergie informatisée en action". Citation du CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire où se trouvent les plus grands anneaux d'accélération des particules.

    _____________________________________________________________________________
     

    Sur l'utilité d' un examen de conscience* , appelé carnet de bord sur le site e-ostadelahi. fr

    "Le fait de tenir un journal de bord peut être utile à plusieurs titres dans la pratique de l’éthique. C’est une aide précieuse dans le processus de connaissance de soi...

    Une autre façon de tirer profit du carnet de bord est de relire ses notes afin de se remémorer ses expériences, même anciennes : c’est très instructif et permet de 1. Prendre conscience de la fréquence avec laquelle un défaut se manifeste, 2. Se convaincre de sa nocivité 3. Comprendre que certaines situations sont peut-être des occasions pour lutter contre ce défaut. Du coup, ces situations difficiles nous apparaissent comme thérapeutiques et deviennent plus faciles à accepter.

    Pour en savoir plus sur Ostad Elahi : Nour Ali Elahi, plus connu sous le nom d’Ostad Elahi (1895-1974), fut un magistrat et un musicien accompli, mais avant tout un penseur spirituel moderne qui sut dépasser l’antique tradition mystique dont il était l’héritier pour fonder une approche nouvelle de la spiritualité, fondée sur la méthode expérimentale.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • J'aime beaucoup cette vidéo où avec son magnifique acccent canadien, Jacques Martel détaille un exercice qu'il appelle les bonshommes allumettes.les bonhommes allumettes

    voici l'adresse Internet pour la trouver sur le site : ATMA.

    Vous apprendrez avec cette vidéo un exercice symbolique pour couper les liens qui perturbent nos relations aux autres : ressentiments, colères, trop grands attachements, attentes et déceptions... la liste est longue.

     

    Ce dessin de Daniel Besse illustre les liens qui peuvent nous attacher à notre insu.


    les bonhommes allumettesEt même sans lire l'anglais, les illustrations de ce site sur les auras la différence entre des relations saines et des relations difficiles Jeux de pouvoir

    A gauche, les auras bien distinctes et saines  et à droite une illustration d'auras de deux personnes où l'une joue un jeu de pouvoir sur l'autre.

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • en_pleine_meditation_940x705"Nous reprenons l'attention au souffle, cherchant le mouvement de toute la respiration, peut être en ressentant comment le souffle touche tous nos organes, touche l'espace intérieur.

    Appréciez votre bien-être. Installez-vous, prenez une bonne posture. Permettez-vous de laisser de côté tout ce que vous avez expérimenté aujourd'hui, sans craindre que cela disparaisse. Il ne faut plus que nous le saisissions, nous pouvons nous permettre de le laisser de côté, sans le repousser, tout simplement l'abandonner dans le moment présent. Quand nous nous libérons volontairement et délibérément du connu, c'est à dire des images que nous avons d'aujourd'hui, des recueils de nos états, des rencontres, peut-être de quelques idées, précieuses bien sûr, cela nous permet d'entrer plus consciemment dans ce qui est maintenant. Permettez que cela s'en aille pour le moment. Si c'est tellement précieux, cela reviendra, ne craignez pas.

    Et en vous libérant de tout ça, vous allez entrer plus consciemment dans cette situation, ici, maintenant.

    Prenez note du fonctionnement de vos sens : ce que vous sentez, ce que vous ressentez, ce que vous écoutez, vos expériences tactiles. Constatez le climat général : plein d'énergie, somnolent, ennuyé, anxieux, quoique que ce soit, notez le sans analyser, sans vous y mêler.

    Et puis reprenez le souffle comme objet,..."Akincano Bhikkhu

    Extrait des enseignements de la retraite de Novembre 2002 dans la Drôme, à lire sur ce site
    Transcrit par Le REFUGE - Mas de Fabrègues - 13510 EGUILLES - France


    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Serge parle de l'acceptation pendant un cours :

    "Si je suis à même d'accepter tout ce que la vie m'apporte, je suis dans la justesse, parce que tout ce que la vie m' apporte, me correspond, c'est soit une épreuve d' évolution, soit d'ordre karmique, soit la traduction ou l'induction de ce que je porte dans mon inconscient.

    Involontairement on induit des situations qui reflètent le contenu de notre inconscient. ex : si là-bas derrière, je me sens inacceptable, il y a de fortes chances que dans mes relations, involontairement, j' induise des occasions de me faire rejeter ou que je me rapproche de personnes qui vont me rejeter.

    Ce que je porte dans mon inconscient induit les situations, l'univers me renvoie ce que je lui projette inconsciemment.

    L 'acceptation appartient au corps causal et au corps spirituel."


    image002"L’acceptation est très subtile. Nous pouvons penser que nous acceptons alors qu'en fait nous nions ou sommes indifférents. Ce n'est pas accepter. L'acceptation est inconditionnelle, elle dit oui : oui à la colère, oui à la rage, oui à la haine, sans reproche.

     Il est très utile de comprendre que ce n'est pas moi qui suis en colère, qui ai de la haine. Ce n'est pas ma colère, ma rage. C'est uniquement l'énergie de la colère, de la haine, de la rage. Ce n'est pas personnel. Nous nous identifions à ces énergies : ma colère, ma haine, ce qui les renforce et nous empêche de les évacuer. C'est très douloureux. Quand nous acceptons réellement ces états mentaux, notre cœur s'ouvre et l'amour devient possible. Quand nous acceptons le chagrin cela libère un espace pour la joie."

    Extraits de discours à lire sur VipassanaSangha


    stumbling_blockIl y a une locution en anglais qui illustre comment on peut profiter de tout obstacle pour progresser :

    "to turn stumbling block into stepping stones"stepping_stones_3

    soit comment profiter  d'une pierre d'achoppement : difficulté, écueil, empêchement, entrave, obstacle pour réfléchir, prendre conscience de ce que ne va pas, l'accepter et en faire une occasion de progresser.


    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Excellent, ceci est le maître mot de Serge quand vous vous trouvez en difficulté pendant un stage ou en entretien et même, ce mot est répété plusieurs fois, excellent, excellent, c'est excellent.

    Imaginez, vous avez déjà fait - selon les termes consacrés - ce que vous considérez un énorme travail sur vous-même à coup et à coût de stages, méditations, respirations de toutes sortes, vous pensez être parvenu(e)s à une certaine qualité de vie, une certaine élévation spirituelle, un certain détachement de vos émotions...parce que  dans ces domaines, difficile d'être certain-certain.

    Jusqu'à ce moment d'un stage ou d'un entretien où surgit : (choix non exhaustif)
    - une émotion inconnue s'empare de vous,
    - une colère que vous croyiez avoir maitrisée,
    - un haussement de sourcils qui en dit long sur votre opinion
    et vous vous demandez "Que m' arrive-t-il ?" et le doute et le découragement ressurgissent " Je n'y arriverai jamais".

    C'est alors que Serge vous dit : " Excellent, ceci est excellent, magnifique, vois-tu le travail avance, grâce à tout ce que tu as déjà fait, tu progresses et ton inconscient t'envoie des nouveaux messages sur ce qui était enfoui, refoulé, caché par l'ego, inaccessible jusque maintenant. Bien, très bien, quelle belle découverte."

    Comme il vous dit cela avec conviction et un grand sourire, vous reprenez courage et en route vers de nouvelles aventures...

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  • am10Lors de mon premier entretien avec Serge, je voulais surtout des indications sur ma santé et sur des problèmes liés à la famille.
    Satisfaite de cette séance et désireuse d'un mieux-être dans ma vie, je suis retournée en confiance une deuxième fois.
    et accepté son invitation à faire un rebirth, technique que je n'avais jamais expérimentée.

    Une surprise m'attendait.
    Guidée par ses questions, (lui-même guidé par son pendule)
    "Que se passait-il quand tu avais 20 ans? Où étais-tu? Qui étaient tes amis? Y a-t-il une raison pour une grande tristesse?"
    je rentre dans mes souvenirs et je suis prise d'une soudaine et violente en vie de pleurer.

    Oui, voilà, je me souviens, je viens d'apprendre que le frère de ma meilleure amie s'est suicidé pendant la nuit. La veille au soir, je l'avais rencontré devant la porte de ses parents(absents), il voulait dîner avec eux car il se sentait seul et désespéré pour ce premier anniversaire de la mort de sa femme. Et moi, dans mon égoïsme, j'avais refusé de dîner avec lui, redoutant une soirée lugubre et  j'avais inventé une piteuse excuse.

    Je précise que ce souvenir a plus de 50 ans et qu'il avait disparu de ma mémoire de manière consciente. Grâce à ce rebirth, j'ai pu remonter à un chagrin enfoui, enkysté et me libérer d'un sentiment de culpabilité dont je ne connaissais pas l'origine.

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique