• Castaneda et la récapitulation


    CastanedaLes sorciers ont un principe : on ne peut rien faire rentrer dans un récipient qui est plein.

    Si tu es rempli à ras bords avec les problèmes de la vie courante, il n'y a pas de place pour rien d'autre. Il faut donc faire du vide, et selon les anciens sorciers, récapituler sa vie créait cet espace. Ils avaient raison, évidemment, même si cette récapitulation a bien d'autres effets.

     

    Les sorciers ont une manière très formelle d'effectuer cette récapitulation, poursuivit-il. Elle consiste à faire la liste de tous les gens qu'ils ont rencontrés, en remontant du présent jusqu'au tout début de leur vie.

     

    Une fois qu'ils l'ont établie, ils commencent par la première personne et se remémorent tous leurs souvenirs la concernant, absolument tous, dans le moindre détail. Il est préférable que cette récapitulation s'effectue du présent vers le passé car ce qui est récent est plus frais, et la mémoire s'aiguise. Ils y associent la respiration et inspirent lentement en tournant tout doucement la tête de droite à gauche dans un mouvement à peine perceptible, puis expirent de façon identique.

    « Les inspirations et les expirations, ajout-il, doivent être naturelles ; si elles sont trop rapides, elles provoquent une sorte de surmenage du souffle après lequel il faut ralentir son rythme pour reposer les muscles.

    • Et que vais-je devoir faire, don Juan ?

    • Tu vas démarrer ta liste aujourd'hui. Tu peux classer les gens par année, par activité, ou selon n'importe quel critère de ton choix, mais fais-le par ordre chronologique, en commençant par la personne la plus récente, pour finir par tes parents; Et il faudra que tu te rappelles absolument tout ce qui s'est passé avec chacun. C'est aussi simple que ça. Au fur et à mesure, tu comprendras mieux ce que tu fais. »

      Pages 175-176 ...

       

       « La récapitulation a le pouvoir de remuer le fond de notre mémoire et de faire remonter à la surface tous les rebuts de notre vie », reprit-il. … Page 179.

      Carlos Castaneda

      Le voyage définitif.

      Editions du Rocher.

       

       

    « Sur le Yi-KingLe guide des émotions »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :