• La fenêtre de Johari et sa zone d'ombre

    Voici un outil de réflexion pour une meilleure connaissance de soi.

    La fenêtre de Johari* sert à classer différentes informations sur une personne : 

    - Les informations dont la personne dispose sur elle-même (zone publique et cachée)

    - Les informations dont elle ne dispose pas (zone aveugle et zone inconnue)

    J'ai testé pour moi et vous ?

    Représentation de la fenêtre de Johari : 4 zones.

    zone publique : connue de moi et des autres -

    par ex. je parle anglais et tout le monde le sait.

    zone cachée : connue seulement de moi, sera connue des autres si je leur dis – ex. je sais siffler entre mes doigts

    zone aveugle : connue des autres et pas de moi – ex. je ne peux pas me voir de dos.


    zone inconnue
    :
    inconnue de moi et aussi des autres.

     J'ai testéCette zone nous intéresse particulièrement dans nos cours de radiesthésie. Là, se logent nos ombres, celles qui nous manipulent à notre insu et qui parfois nous donnent une chance de les mettre à jour : les lapsus, les actes manqués qui souvent portent à rire, les réactions incontrôlées de peur ou de mépris, des admirations de "groupies" pour tel personnage public, les synchronicités, les rêves, ah, les rêves, une haine viscérale pour une personne qui ne nous a rien fait et dont la seule vue nous hérisse le poil,... nous devons être attentifs à tous ces signaux d'alerte.

    Le travail de retrait de projection est là pour nous aider.

    Le retrait de projection consiste à cesser d’accuser l’autre de nos propres erreurs.

    Ex : quand une personne ou une situation nous met en colère, c'est le moment de regarder en nous-même : je ne supporte pas ce retard = je suis énervée par mes propres retards

    Si une partie de nous réagit, c’est qu’elle est touchée. Il est bien question de réaction pas d’action, ce qui est différent. La réaction est d’ailleurs souvent ressentie comme s’il nous était impossible de faire autrement tout en sentant bien que nous ne posons pas l’acte juste pour nous.

    Chaque fois que nous ne supportons pas un comportement ou une situation ou… il suffit de s’arrêter et de regarder en soi : ce que nous supportons pas chez l'autre, se trouve chez nous, bien dissimulé.

    Il y a aussi une bonne petite nouvelle : si nous admirons ou aimons une qualité chez l'autre, cela veut dire aussi que nous avons cette  qualité.

    _________________________________________________________________________

    *La méthode de la Fenêtre de Johari ou Johari Window (JW) de Joseph Luft et de Harry Ingham (par conséquent : Joseph et Harry = Johari)

    « Les mystères du karma.La technique de la récapitulation. »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :