• Méditation sur la respiration

    en_pleine_meditation_940x705"Nous reprenons l'attention au souffle, cherchant le mouvement de toute la respiration, peut être en ressentant comment le souffle touche tous nos organes, touche l'espace intérieur.

    Appréciez votre bien-être. Installez-vous, prenez une bonne posture. Permettez-vous de laisser de côté tout ce que vous avez expérimenté aujourd'hui, sans craindre que cela disparaisse. Il ne faut plus que nous le saisissions, nous pouvons nous permettre de le laisser de côté, sans le repousser, tout simplement l'abandonner dans le moment présent. Quand nous nous libérons volontairement et délibérément du connu, c'est à dire des images que nous avons d'aujourd'hui, des recueils de nos états, des rencontres, peut-être de quelques idées, précieuses bien sûr, cela nous permet d'entrer plus consciemment dans ce qui est maintenant. Permettez que cela s'en aille pour le moment. Si c'est tellement précieux, cela reviendra, ne craignez pas.

    Et en vous libérant de tout ça, vous allez entrer plus consciemment dans cette situation, ici, maintenant.

    Prenez note du fonctionnement de vos sens : ce que vous sentez, ce que vous ressentez, ce que vous écoutez, vos expériences tactiles. Constatez le climat général : plein d'énergie, somnolent, ennuyé, anxieux, quoique que ce soit, notez le sans analyser, sans vous y mêler.

    Et puis reprenez le souffle comme objet,..."Akincano Bhikkhu

    Extrait des enseignements de la retraite de Novembre 2002 dans la Drôme, à lire sur ce site
    Transcrit par Le REFUGE - Mas de Fabrègues - 13510 EGUILLES - France


    « Turn stumbling block into stepping stonesEgo, quand tu nous tiens... »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :