• Lectures

    Je mets dans cette rubrique des ressources de lectures ou de blogs, trouvées intéressantes.

    Je profite de mon temps libre pour lire ou chercher des compléments d'information sur le net ou dans des revues, livres, vidéos...

  • Arrête...

     

    Laisse partir les gens qui ne sont pas prêts à t'aimer !

    Laisse partir les gens qui ne sont pas prêts à t'aimer !C'est la chose la plus difficile que tu auras à faire dans ta vie, et elle sera aussi la plus importante : arrête de donner ton amour à ceux qui ne sont pas prêts à t'aimer.

    Arrête d'avoir des conversations difficiles avec des gens qui ne veulent pas changer.

    Arrête d'apparaître pour les gens qui sont indifférents à ta présence.

    Arrête d'aimer les gens qui ne sont pas prêts à t'aimer.

    Je sais que ton instinct est de tout faire pour gagner les bonnes grâces de tous ceux qui t'entourent, mais c'est aussi l'impulsion qui te volera ton temps, ton énergie et ta santé mentale, physique et spirituelle ...

    Ça ne veut pas dire que tu dois changer ce que tu es. 
    Ça veut dire que tu dois arrêter d'aimer les gens qui ne sont pas prêts à t'aimer.

    Si tu es exclu(e), insulté(e) subtilement, oublié(e) ou facilement ignoré(e) par les personnes à qui tu offres ton temps, tu ne te fais pas une faveur en continuant à leur offrir ton énergie et ta vie.

    La vérité, c'est que tu n'es pas pour tout le monde ... 
    Et que tout le monde n'est pas pour toi ...

    C'est ce qui rend ce monde si spécial, quand tu trouves les quelques personnes avec qui tu as une amitié, un amour ou une relation authentique ...

    Tu sauras à quel point c'est précieux ...
    Parce que tu as expérimenté ce qui ne l'est pas ...

    Mais plus tu passes de temps à essayer de te faire aimer de quelqu'un qui n'en est pas capable ...
    Plus tu perdras de temps à te priver de cette même connexion ...

    Il y a des milliards de personnes sur cette planète, et beaucoup d'entre elles vont se retrouver avec toi, à leur niveau, avec leur vibration, de là où elles en sont ...

    Mais ...

    Plus tu restes petit(e), impliqué(e) dans l'intimité des gens qui t'utilisent comme un coussin, une option de second plan, un(e) thérapeute et un(e) stratège à leur guérison émotionnelle ...
    Plus de temps tu restes en dehors de la communauté que tu désires.

    Peut-être que si tu arrêtes d'apparaître, tu seras moins recherché(e) ...

    Peut-être que si tu arrêtes d'essayer, la relation cessera ...

    Peut-être que si tu arrêtes d'envoyer des textos, ton téléphone restera au repos pendant des jours et des semaines ...

    Peut-être que si tu arrêtes d'aimer quelqu'un, l'amour entre vous va se dissoudre ...

    Ça ne veut pas dire que tu as ruiné une relation ! 
    Ça veut dire que la seule chose qui tenait cette relation était l'énergie que TOI et TOI SEUL(E) engageait pour la maintenir à flots.

    Ce n'est pas de l'amour. 
    C'est de l'attachement.
    C'est vouloir donner une chance à qui n'en veut pas !

    La chose la plus précieuse et la plus importante que tu as dans ta vie, c'est ton énergie.

    Ce n'est pas que ton temps puisqu'il est est limité ...
    C'est ton énergie !

    Ce que tu donnes chaque jour est ce qui se créera de plus en plus dans ta vie. 
    C'est ceux à qui tu donneras ton temps et ton énergie, qui définiront ton existence.

    Quand tu te rends compte de ça, tu commences à comprendre pourquoi tu es si impatient(e) quand tu passes ton temps avec des gens qui ne te conviennent pas, et dans des activités, des lieux, des situations qui ne te conviennent pas.

    Tu commences à réaliser que la chose la plus importante que tu peux faire pour ta vie, pour toi-même et pour tous ceux que tu connais, c'est protéger ton énergie plus farouchement que n'importe quoi d'autre.

    Fais de ta vie un refuge sûr, dans lequel seules les personnes "compatibles" avec toi sont autorisées.

    Tu n'es pas responsable de sauver les gens.
    Tu n'es pas responsable de les convaincre qu'ils doivent être sauvés.

    Ce n'est pas ton travail d'exister pour les gens et de leur donner ta vie, petit à petit, instant après l'instant !

    Parce que si tu te sens mal, si tu te sens dans le devoir, si tu te sens obligé(e), tu es la racine de tout ça par ton insistance, en ayant peur qu'ils ne te rendent pas les faveurs que tu leur as accordées ...

    Il est de ton seul fait de réaliser que tu es l'aimé(e) de ton destin, et d'accepter l'amour que tu penses mériter.

    Décide que tu mérites une amitié réelle, un engagement véritable, et un amour complet avec les personnes qui sont saines et prospères.

    Puis attends ... juste pour un moment ...
    Et regarde à quel point tout commence à changer ...

    Auteur inconnu ?￰

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  • Pourquoi dire le mal plutôt que le bien ?

     

    Lutter contre la médisanceLa cause immédiate, c’est la faiblesse caractérielle à l’origine de la médisance : dans mon cas, elle est assez évidente, c’est la rancune, teintée parfois de jalousie, que je ressens par rapport au collègue ou rival qui m’a fait du mal et/ou représente une menace potentielle. Indépendamment du caractère plus ou moins fondé de mes griefs, la charge émotionnelle négative que je ressens à la seule évocation de cette personne est une indication claire que je suis sous le coup d’une pulsion du soi impérieux qui m’empoisonne et me fait ressembler à la personne dont pourtant je prétends dénoncer les comportements.

     

    Un long article qui nous fait réfléchir sur une pratique spirituelle exigeante :« En toute circonstance, se mettre à la place d’autrui et vouloir et faire pour l’autre le bien que l’on veut et fait pour soi-même"

    https://www.e-ostadelahi.fr/eoe-fr/lutter-contre-la-medisance/ 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • J'ai trouvé ce mode d'emploi très bien détaillé sur l'utilisation de la technique des "Petits bonshommes allumettes" dont nous avons déjà bénéficié.

    Dans quels cas l’utiliser ?

    Vous pouvez vous servir de cet exercice des bonhommes allumettes avec toute personne qui entretien une relation avec vous-même directement (amicale, amoureuse, familiale, professionnelle ou sociale).

    Vous pouvez faire l’exercice avec une personne décédée, le fait qu’elle ne soit plus en vie n’empêche pas que vous puissiez encore souffrir en ressentant des émotions désagréables en lien avec cette ancienne relation.

    Vous pouvez aussi utiliser la technique des bonhommes allumettes pour améliorer un point personnel : vous pouvez représenter à l’aide des bonhommes allumettes deux facettes de vous-même (par exemple « vous en bonne santé » et « vous malade », ou bien « vous serein» et « vous angoissé», …) cela pour travailler sur un aspect de vous dont vous voulez vous détacher ou pour régler un problème personnel.

     

     

    Tout l'article ici.

    http://lescarnetsdubienetre.com/les-petits-bonhommes-allumettes-se-liberer-des-emotions-negatives/

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Voici un très bel article, une source de réflexion sur nous-mêmes, de quoi avancer vers plus de clarté. Voici un extrait pour vous mettre en appétit.

    Nous sommes nos mots. La parole blesse ou répare. Elle humilie ou grandit."Par exemple : j’avais répondu de manière abrupte à une question de ma femme ; le ton était poli mais froid, sans aucune affection. En passant en revue cet échange pendant le bilan, j’ai tout de suite perçu sa saveur négative, et aussi son impact négatif sur nous deux. En analysant davantage, je me suis rendu compte d’un puissant agacement qui, à ce moment-là, sous-tendait mes paroles. Mais d’où venait cet agacement ? Pourquoi est-ce que je lui en voulais ainsi, au point d’oblitérer un instant tout l’amour et l’affection que nous avons l’un pour l’autre ?

    Je n’y ai pas vu clair tout de suite, mais j’ai décidé, pour les jours et semaines à venir, de surveiller particulièrement ces situations de paroles négatives vis-à-vis de ma femme et de me taire dès que me reviendrait cet agacement si caractéristique, qui pouvait m’amener à être si désagréable, avec cette manière obtuse de lui parler, toute empreinte de politesse froide. C’est en menant ce travail durant plusieurs semaines, tout en continuant à analyser plus généralement mes paroles et mes échanges, que je suis parvenu à prendre conscience, petit à petit, des pulsions négatives à l’œuvre dans de pareils moments : un sentiment de supériorité mal placé vis-à-vis de mon épouse, qui faisait que, dans certaines situations, lorsqu’il apparaissait qu’elle avait un avis contradictoire et refusait de souscrire à mon point de vue, et que sa position s’avérait pourtant la plus juste, cela m’offensait et infusait en moi une forme d’agressivité. Comme je suis de nature très polie, cela ne s’exprimait pas sous forme de paroles agressives, mais plutôt par une espèce de distance froide, dont je comprenais maintenant à quel point elle lui était blessante, elle qui d’ailleurs m’en faisait parfois le reproche (« Je n’aime pas quand tu te montres si distant… »). Dans ces moments-là, je n’étais qu’un ego, entièrement concentré sur sa volonté de puissance blessée, oubliant tout sentiment positif – amour, affection, gratitude, admiration…"

    Lire la suite ici https://www.e-ostadelahi.fr/eoe-fr/sengager-a-dire-le-bien/

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • « La vibration est la vitesse de rotation d’un électron qui se déplace autour d’un atome. » Tout ce qui constitue notre monde est constitué d’électrons et d’atomes, et le vivant n’échappe pas à cette règle : chaque chose stable et vivante, chaque personne, chaque entité, vibre avec sa propre fréquence.


    "En augmentant ses fréquences vibratoires, nous évoluons dans un état plus positifet plus haut pour notre santé ! Augmenter ses fréquences éveille notre sens du partage, de la joie, de l’altruisme, et aide à se connecter à notre univers dans toute son unité et sa splendeur. Augmenter ses vibrations, c’est être à l’écoute !

    À l’inverse, les émotions telles que la tristesse, la colère, la jalousie, la mélancolie, etc. sont dites de basse fréquence.

    L’importance des fréquences vibratoiresLes ressentir est une chose (pleurer aide à augmenter sa fréquence de par les sentiments refoulés qui sont libérés), les cultiver en est une autre. Nous ne pouvons avancer dans notre recherche d’élévation dans le bien-être si nous nous accrochons à ces sentiments. Nous resterons invariablement bloqués dans les mêmes énergies, voire les mêmes schémas.

    Sachez bien que la colère au quotidien provoque un changement profond de notre organisme. Cultiver sa colère empêche la sérotonine (hormone du bonheur) de se libérer dans notre cerveau. Cela implique de la tristesse, un état mélancolique, anxieux, dépressif… Sur le plan physique, la colère et sa basse fréquence entraînent des maux tels que : maux de tête, problème de digestion, trouble du sommeil, dépression, anxiété, hypertension, problèmes de peau tels que l’eczéma, AVC, crise cardiaque."

    http://lechoubrave.fr/augmenter-sa-frequence-vibratoire/

    La suite de ce bel article 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • SECRETS, secrets...Imaginons :

    Vous vous sentez mal pour une raison ou une autre,

    vous n'avez personne à qui vous confier ou vous ne voulez en parler à personne, juste éclaircir la chose,

    voici une proposition: 


    Ecrivez ce qui vous tracasse mais d'une manière qui sera un secret entre vous et vous.

    Videz votre sac et après si vous le voulez, vous pouvez brûler ce papier d'une manière symbolique et libératrice.

    Vous pouvez aussi écrire avec des encres de toutes les couleurs, écrire à l'envers....

    De toutes les façons, ceci est votre secret et personne ne le lira, vous pouvez donc vous "lâcher"...

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Changer son ADN, c’est chose possible !


    "Le champ de l’épigénétique appartient à la science qui étudie comment certaines forces opérant en dehors de la séquence de l’ADN, y compris les influences intracellulaires, environnementales et énergétiques, influencent le développement, le fonctionnement et l’évolution des systèmes biologiques."

    Article à lire sur cette page 

    https://www.quantum-way.com/changer-son-adn-chose-possible/

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Une courte vidéo du Professeur Joyeux et le lien sur un article très long, essentiel, source de réflexions sur les droits des enfants. Je vous conseille vivement la lecture de ce texte d'actualité.

    https://professeur-joyeux.com/2018/03/23/lettre-bioethique-les-droits-sexuels-des-enfants/

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Tout savoir sur les micro-expressions (les menteurs vont chialer)Une micro-expression, c’est une expression sur votre visage pendant un temps très court et qui représente une émotion bien précise. Vous pouvez chercher à observer et décrypter les micro-expressions des gens au quotidien pour plein de bonnes raisons :

    • Pour détecter le mensonge sur le visage de quelqu’un (les micro-expressions pourront le trahir)

    • Pour détecter la véritable émotion d’une personne en la regardant ;

    • Pour mieux mentir vous-même en contrôlant vos micro-expressions ;

    Cet article va vous apprendre tout ce qu’il faut savoir pour devenir le roi des micro-expressions !

     https://cercle.institut-pandore.com/mentalisme/analyser-decrypter-micro-expressions/

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  Atteinte sexuelle, agression ou viol, quelle différence ? ce que dit la loi.Un jugement récent a bouleversé tout le monde. 

    Un enfant de 11 ans peut-il avoir des rapports sexuels avec une personne de 28 ans sans que cela soit considéré comme un viol? 

    https://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20170926.OBS5156/rapport-sexuel-avec-une-fille-de-11-ans-l-homme-n-est-pas-juge-pour-viol.html

    Atteinte sexuelle, agression ou viol, quelle différence ?
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/11/13/consentement-des-mineurs-dans-les-rapports-sexuels-ce-que-dit-la-loi_5214220_4355770.html#7XJ0KXfzok77zlxY.99

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique