• Procrastination : pistes, outils et méthodes."Reportez-vous souvent les choses au lendemain ? Surfez-vous avec les limites du timing ? Regrettez-vous souvent de ne pas vous attaquer plus tôt à une tâche ? Remettez-vous tout à plus tard, au point que votre bien-être ou votre efficacité en pâtit ? Faites-vous souvent une autre action que la tâche que vous deviez accomplir ? Vous arrive-t-il de terminer une journée en considérant que vous n’aviez pas accompli tout ce que vous auriez dû ?"

    Si ces questions vous parlent, allez lire l'excellent article de David Vandenbosch, psychologue, psychothérapeute sur le site 

    MIEUX-ETRE.org

    Ensuite vous pourrez faire une recherche sur Youtube et chercher EFT+procrastination, vous y trouverez plusieurs démonstrations de tapping (en anglais surtout, vous n'aurez que l'embarras du choix et c'est bon pour pratiquer votre anglais).

    Good luck

    Je commence aujourd'hui.

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

    Compassion ou empathie?

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • "Je voudrais réintroduire l’idée de la mort. Voyez-vous, un de mes atouts est que j’ai une attitude très positive vis à vis de la mort. J’ai envie de mourir. Pas demain, pas après demain, mais j’ai très envie que ma vie trouve un achèvement, et je voudrais que cet achèvement se passe à un moment où je ne sois pas plus diminué que nécessaire. Bien sûr, on diminue, mais si on pouvait – il y a des gens qui le font – se dire : « maintenant, ça y est, ma vie a été merveilleuse. Je la quitte avec d’autant plus de plaisir que j’ai encore du plaisir à vivre et que j’aurais donc du plaisir à mourir, car les deux plaisirs pour moi ne font qu’un. Je crois beaucoup que la mort n’est qu’un passage comme la naissance.Quelque chose en nous se répand largement dans le temps.

    Donc si on peut avoir cette attitude positive vis à vis de la mort, on peut ne pas avoir peur de vieillir, en sachant que l’on trouvera le moyen de s’en aller quand l’heure paraîtra venue. Je reconnais que ce sont des considérations qui ne tiennent pas vraiment la route, car on a pas encore les vrais moyens de dire « allez hop ! j’arrête ». Pourquoi maintenant ? Parce que je vais avoir 90 ans ? Cela peut être absurde de se mettre une telle barrière !

    (photo Richard Dumas, Paris, 2011. Agence VU)

    Je suis favorable à ce que l’on donne aux gens la possibilité de décider qu’ils en ont assez et qu’on leur trouve un moyen « sympathique » de s’en aller. Comment respecter ce choix de s’en aller sans passer par l’euthanasie, sans demander à un autre qu’il s’implique dans votre mort ?"

    Interview de Stéphane Hessel à lire en entier sur le site de Marie de Hennezelle

    Poème de Appolinaire lu par Carole Bouquet aux funérailles aux Invalides

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Quand vous aurez une petite heure devant vous et envie de réfléchir, écoutez cette excellente lecture d'un chapitre du livre, plus de longues explications sur la relation amoureuse

    Eckhart Tolle est né en Allemagne où il passa les treize premières années de sa vie. Après ses études à l'université de Londres, il fut chercheur à l'université Cambridge. A l'age de 29 ans, une profonde transformation spirituelle se produisit en lui, dissolvant son ancienne identité et changea ainsi radicalement la suite de sa vie. Les années qui suivront , il les consacra à approfondir sa compréhension de lui-même, à intégrer cette transformation et à continuer ce voyage intérieur. Eckhart n'appartient à aucune tradition ni aucune religion. Dans son enseignement, il transmet un message simple mais profond qui est dans la continuité des grands maîtres spirituels : Il existe une solution, une voie de sortie à notre souffrance pour entrer dans la paix intérieure.

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  • INREES ou une source importante d'informations de qualité.

    INREES, vous connaissez ?« L’INREES propose un autre regard sur des expériences extraordinaires. C’est le projet fondateur de l’INREES. Cette initiative a été unanimement saluée par le public et les professionnels. Des chercheurs célèbres, des médecins et d'autres grands noms nous ont rejoint, la presse, la télévision en parlent. Aujourd’hui, l’existence de l’INREES permet enfin d’entendre et d’étudier sérieusement les récits de milliers d’hommes et de femmes avec respect et ouverture. »

    Vous pourrez passer de longues heures à lire des articles ou des interviews de personnes qui font autorité (ex.Jean-Yves Leloup, Marie de Hennel, Stanislav Grof, Pim van Lommel), regarder des vidéos par ex. des conférences en entier de Thierry Janssen, trouver des réponses à des questions qui se posent à vous, des suggestions de livres

    Vous pourrez aussi vous abonner pour une somme raisonnable : 30 euros par an au magazine
    INEXPLORÉ
     qui vous donnera des réductions sur des événements, un accès permanent à des conférences sur vidéos ou podcasts.

    Inutile de préciser que je n'ai aucun intérêt personnel à la chose sauf le privilège que j'ai d'avoir beaucoup de temps libre et de parcourir inlassablement les ressources du Net pour partager avec vous les pépites que j'y trouve, parfois au milieu d'un champ de scories, je veux parler des innombrables sites qui font du copié-collé sans citer leurs sources. Habitant à la campagne, bien loin de Paris, j'apprécie aussi de pouvoir voir ou écouter des personnes sans la fatigue et les dépenses d' aller-retour Paris.



     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • J'ai déjà cité plusieurs fois le nom d'Ostad Elahi et ce site consacré à diffuser sa pensée où vous trouverez lectures, vidéos, conseils pratiques, conférences et approfondissements de la lecture de ses oeuvres. C'est une merveilleuse source et ressource pour des personnes désirant nourrir leur vie spirituelle.

    Voici recopié pour vous un de leurs derniers articles, bonne lecture.

    Une prière réussieLa prière est la pratique spirituelle la plus universelle. Elle relie l’esprit de l’homme au Divin, et lui permet ainsi de ne pas L’oublier. Mais elle permet aussi de se rappeler à soi-même, à sa vraie dimension, qui est de nature spirituelle.

    Ostad Elahi, qui depuis son plus jeune âge a pratiqué la prière sous des formes variées, revient à maintes reprises dans son œuvre sur les conditions essentielles de la prière. Certaines de ses recommandations sur la prière ont été publiées dans Confidences, Prières d’Ostad Elahi, un ouvrage édité à l’occasion du centenaire de sa naissance. (extrait) 

    • Dans la prière, l’essentiel est l’intention. Qu’importent la religion ou la langue, il suffit de tourner son attention vers Dieu pour que la prière soit entendue.
    • La prière ne doit pas se réduire à répéter des formules : elle doit être à la fois action, concentration et contemplation.
    • Peu importe le lieu ou le moment où tu pries, Dieu est toujours à tes côtés quand tu t’adresses à Lui.
    • L’effet de la prière dépend du moment, de l’intention et de la sincérité du cœur, ainsi que de l’élan et de la ferveur.
    • Il ne faut pas prier par crainte, ostentation, ou avidité, mais par amour pour Dieu et en toute sincérité.
    • Pourquoi les prières sont-elles répétitives ? Pour que peu à peu, sous l’effet de la répétition, l’attention apparaisse et la concentration augmente.
    • Ne vous laissez pas duper lorsqu’une petite voix à l’intérieur de vous dit : « Puisque tu fais mal ta prière, il vaut mieux ne pas la faire du tout… » C’est la voix du soi impérieux, ne l’écoutez pas !
    • Chaque oraison intime que l’on a avec Dieu est enregistrée dans le monde spirituel où elle demeure à jamais mais les moments où la pensée se disperse y sont également enregistrés…
    • Prier pour ses parents et pour tous les croyants est une façon de servir les autres, car c’est semer les graines du bien.
    • Au moment de la prière, imagine que tu parles à quelqu’un. De même que lorsqu’on s’adresse à quelqu’un, on ne dit pas des choses que l’on ne comprend pas, dans la prière, on doit comprendre et bien se représenter chaque mot que l’on prononce, savoir à qui l’on s’adresse et avoir conscience de ce que l’on dit.
    • Mieux vaut prier sans enthousiasme, et même en se forçant, plutôt que de ne pas prier du tout.
    • Il faut atteindre le point où prier vous procure joie et plaisir, et ne se réduise pas uniquement à l’accomplissement d’un devoir.
    • L’effet d’une prière faite avec la « présence du cœur » perdure des milliers d’années.
    • Où que vous l’entendiez, révérez et accueillez le nom de Dieu avec joie, sans vous soucier de savoir qui l’a prononcé et comment. Bénéficiez de cette grâce et ne dites pas : « on n’est pas de la même religion », car votre but est le même.
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dépendance affective"Si deux personnes sont dans la dépendance affective l’une vis-à-vis de l’autre (ce qui est certainement le cas le plus courant), elles cherchent inconsciemment à obliger et à contraindre l’autre, chacune pour leur bénéfice personnel."


    Cette phrase est extraite d'un long article très clair à lire sur le site de Renaud Perronnet.

    Les réflexions que Renaud Perronnet développent peuvent aussi bien s'appliquer à une relaion de couple qu'une relation parent-enfant, ami-ami ou dans un milieu professionnel :

    "Une personne autonome ne se sent pas liée à une autre par la peur, elle ne redoute (par exemple) a priori pas une remise en cause de la relation. Elle sait que la relation évolue au fur et à mesure que les personnes qui la constituent évoluent. Elle ne s’étonne pas (ou de moins en moins) que l’autre ne la comprenne parfois que bien peu… et ne s’en étonnant plus, elle se rapproche de l’autre…"


     



    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Crop circles
    Il fut un temps où, je me promenais avec mon amie Betty dans un endroit charmant, appelé Galisteo, au Nouveau-Mexique, dans l'espoir de voir des UFO, nos OVNI à nous.

    Hélàs en pure perte, sur le moment nous avions  été à la fois soulagées et déçues de ne rien rencontrer.

    Si vous passez par là, n'hésitez pas à y passer quelques jours.

    C'était le village de Lynn Andrews,Crop circles et Ovni. grand gourou à l'époque de Shirley MacLaine qui y vit maintenant une deuxième carrière de coach spirituel.

    Un autre phénomène m'intrigue également, celui des crop circles.Crop circles et Ovni.

    J'ai trouvé ce site, celui de Lucy Pringle, pour moi, un des plus complets sur le sujet et qui donne des photos magnifiques et récentes. 

    Par exemple cette photo qui date de ce mois de juin et qui donnerait envie d'y faire un tour pour se faire une opinion.

    Mais pourquoi ces manifestations sont-elles si rares en France et si nombreuses en Angleterre?

    Serais-je jalouse?

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dieu de mon coeur

    Dans le silence de ce jour naissant,

    Je viens te demander la paix, la sagesse, la force.God,

    Je veux regarder aujourd'hui le monde

    Avec des yeux tout remplis d'amour

    Être patient, compréhensif, doux et sage, 

    Voir au-delà des apparences

    Tes enfants comme tu les vois toi-même,

    Et ainsi ne voir que le bien en chacun. 

    Ferme mes oreilles à toute calomnie,

    Garde ma langue de toute malveillance,

    Que seules les pensées qui bénissent 

    Demeurent en mon esprit,

    Que je sois si bienveillant et si joyeux

    Que tous ceux qui m'approchent sentent Ta présence.

    Revêts-moi de ta beauté Seigneur,

    Et qu'au long de ce jour je te révèle. 

         Attrribuée à  Saint François d'Assise

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dès le premier jour de la formation à la radiesthésie, vous faites connaissance avec les différents niveaux de l'énergie.
    Car les questions auxquelles le pendule va répondre seront :
    - Qu'est-ce qui m'empêche d'être heureux ?
    - Qu'est-ce qui m'empêche d'être intelligent?
    - Pourquoi suis-je si mal à l'aise avec cette personne ?

    Pour avoir une réponse, vous testerez à quel niveau se jouent les obstacles, dans quels domaines de la vie sont-ils situés, dans quels environnements (familial, amical ,professionnel...) - sur une planche qui montre 7 plans vibratoires.
    Ce schéma man_fr_energie_300vous donne une image de ces plans encore appelés corps subtils.

    On peut en compter un nombre variable, car il semble que plus on devient sensible, plus on en découvre et vous trouverez d'autres classements ou dénomination selon les auteurs : A. Bayley, Jeannine Fontaine,...51ggqO9XIFL

    Ces plans sont ceux qui réagissent directement à nos préoccupations quotidiennes, nos envies, nos difficultés. Et donc ceux qui sont concernés lorsque nous cherchons à évoluer, à grandir, à nous réaliser pleinement.

    Dénomination des  plans adoptée par *Serge Estève :

    - Divin (ou atmique)

    - Spirituel ( ou bouddhique)

    - Causal (mental supérieur)

    - Mental (mental inférieur)

    - Astral  ou émotionnel

    - Éthérique*

    - Physique

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    *Serge Estève : formateur en radiesthésie - 275 Chemin de la Fontaine de Fabregues, 13510 Eguilles04 42 92 44 29

     

    - Éthérique* voir article sur l'effet Kirlian

    Certains thérapeutes (médecines bioénergétiques) utilisent le procédé Kirlian afin d'établir un « diagnostic énergétique » sur des personnes.

    "Le corps éthérique véhicule la sève de la vie, comme les plantes. En lui se lisent la santé du corps physique ou ses maladies. Avant d'être physiques, les maladies ont leur empreinte énergétique dans ce corps, fuites, blocages, dépression, décalages, etc." - Citation Alain Boudet.

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique