• L'huile du Laus, source de grâces

    O

    L'huile du Laus, source de grâces

    Dans la chapelle de Bon Rencontre se trouve la vasque d'huile de la lampe du tabernacle qui brûle en permanence.

    "La Bonne Mère soit la Vierge a dit à la bergère Benoite au commencement de la dévotion, que l'huile de la chapelle, si on en prend et que l'on se l'applique, si on recourt à son intercession et qu'on ait la foi, qu'on guérira". (Pierre Gaillard, vicaire général de Gap, contemporain de Benoîte).

    La Vierge Marie a révélé ce message à Benoîte durant l'une de leurs rencontres quotidiennes de l'hiver 1664-1665 dans la chapelle de Bon Rencontre.

    Depuis lors, les pèlerins sont invités à faire une onction d'huile avec un doigt. Il s'agit d'un geste proposé par Marie, geste dans lequel interviennent l'onction, la confiance en Dieu et l'intercession de la Vierge.

    Le sanctuaire reçoit de très nombreux témoignages de personnes affirmant qu'elles ont été soulagées dans leurs douleurs, parfois guéries de leurs misères physiques, morales ou spirituelles, après avoir prié et s'être fait une onction avec l'huile de la lampe.

    L'huile du Laus, source de grâcesL'huile du Laus, source de grâces

    On peut y séjourner 

    réservation facile

    L'endroit est impressionant dans une campagne magnifique, une promenade pour découvrir un lieu d'une belle énergie, où il semble naturel de se recueillir.

    Bleuets et coquelicots par centaines de milliers.

    Si beaux et si rares les bleuets, qu'ils m'ont inspirée pour en faire le bandeau du blog.

    « Macrobiotique on the French RivieraUn grand merci, trois fois merci »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :