• Qu'est-ce que la spiritualité?

    Qu'est-ce que la spiritualité?"Je crois", dit Emilio Carillo"que dans notre société, nous nous sommes bien éloignés de ce qu'est la spiritualité et tout ce que cela implique. La spiritualité ce n'est pas renoncer à ce qu'offre la vie. Cela ne signifie pas refuser la sexualité, vivre dans le sacrifice, réaliser de grands efforts, vivre dans la tristesse ou être sérieux. Tout cela n'a rien à voir avec la spiritualité. C'est un concept purement inventé par l'ego. Le mental, l'ego essayent d'utiliser le concept de la spiritualité comme un tremplin pour se donner de l'importance."

    Les savants de la Grèce antique avaient très bien défini la spiritualité quand ils disaient: « Connais toi toi-même » ?

    Par ces quelques mots tout est dit car en effet que pourrait-on ajouter de plus ?

    "La spiritualité consiste simplement à prendre conscience que nous sommes des êtres spirituels venus s’incarner en un corps physique nous permettant de vivre des expériences humaines. Notre erreur est de croire, tout au long de cette vie terrestre, que nous sommes ce corps physique, mental et émotionnel. Nous nous identifions à ce corps physique qui est notre "voiture" alors que nous sommes en réalité bien plus que cela. De là viennent toutes nos souffrances.

    Emilio Carillo ajoute que "Nous pouvons assez facilement avoir des pensées du type: "D'accord, je conçois que je suis un être de dimension spirituelle qui s'est incarné dans un corps.". Pourtant, pour que cette pensée soit en lien fort avec la véritable spiritualité, il est nécessaire que cette connaissance de soi-même ne reste pas au niveau du mental, de l'intellect, mais qui s'expérimente par une pratique quotidienne. Cette connaissance de soi-même doit se vivre pleinement pour devenir réalité. Et cela devient réalité quand, face à chaque évènements du quotidien, entre les mille et une chose de la vie de tous les jours, nous vienne immédiatement à l'esprit cette évidence : "Je ne suis pas la voiture mais le conducteur, cet être infini et éternel."

    Sur le même thème un autre auteur Éric Camerlynck a écrit : L’Éthique des petits actes, c’est « petits actes » qui est écrit en gros caractères et en lettres capitales, et c’est cette expression inhabituelle qui a d’abord retenu mon attention. On considère souvent que l’éthique véritable – celle qui n’est pas un argument publicitaire mais émane d’une authentique démarche individuelle – est le fait de héros contemporains, de héros moraux marchant à rebours du courant général. Or, comme beaucoup d’autres personnes sans doute, je n’ai pas l’étoffe d’une héroïne et je ne me sens pas capable de « grands » actes. D’un autre côté, il serait scandaleux que la pratique de l’éthique soit réservée à une élite : si ce n’est pas là un mot vide, il faut bien que j’y aie accès d’une manière ou d’une autre. L’éthique doit me concerner dès maintenant, au même titre qu’elle concerne chaque individu dans sa globalité, et pas seulement dans son action en tant que citoyen d’un pays ou du monde, ou dans le cadre d’un engagement militant au service d’une « grande » cause. Le champ d’application de l’éthique doit concerner aussi – peut-être d’abord – la vie de tous les jours ; l’éthique doit prendre sens à travers les actes – même les plus ténus – qui tissent notre quotidien. C’est le point de vue développé par L’Éthique des petits actes. - See more at: http://www.e-ostadelahi.fr/eoe-fr/lethique-pour-tous-2/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+e-ostadelahi-fr+%28e-ostadelahi.fr+-+Nouveaut%C3%A9s%29#sthash.6kLE8eSK.dpuf

    « Vivez-vous la vie que vous rêviez de vivre?Ce que l'on ne dit pas, où vont les mots que l'on ne dit pas??? »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :