• Pour la paix des ménages

    L'emploi du pronom indéfini...

    Il était une fois quatre individus qu'on appelait : 

    Tout le monde - Quelqu'un - Chacun- et Personne.
 


    Pour la paix des ménagesIl y avait un important travail à faire,
et
    on a demandé à
    Tout le monde de le faire.


    Tout le monde était persuadé que Quelqu'un le ferait. 

    Chacun pouvait l'avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit.

    Quelqu'un se fâcha car c'était le travail de Tout le monde ! 

    Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire.

    
Et
    Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait…
 

    En fin de compte,
    Tout le monde fit des reproches
    à
    Chacun parce que Personne n'avait fait
    ce que
    Quelqu'un aurait pu faire.
 
 


    Moralité...
    Sans vouloir le reprocher à Tout le monde.

    Il serait bon que Chacun 
fasse ce qu'il doit
    sans nourrir l'espoir que
    Quelqu'un le fasse à sa place…

    Car l'expérience montre que
là où on attend
    Quelqu'un,
    généralement on ne trouve
    Personne !

    Je vais le transférer à Tout le monde
    afin que Chacun puisse l'envoyer
    à
    Quelqu'un sans oublier Personne...

    « Le héros des escargotsImagination au pouvoir »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :