• Persévérance ou obstination?

    Reconnaître la différence entre les deux n'est pas toujours facile

    Il arrive fréquemment qu’une personne portée à s’obstiner s’affiche comme étant persévérante et qu’elle en soit fière.  D’un autre côté, il y a des gens qui poursuivent leur but sans relâche et qui se demandent s’ils sont obstinés ou persévérants. Comme notre ego a beaucoup de difficulté à faire la différence entre les deux, en voici les définitions.

    La PERSÉVÉRANCE, c’est la qualité ou l’action de quelqu’un qui demeure ferme et résolu dans une décision, une action entreprise; il démontre de la constance, de la ténacité. C’est l’état d’une personne qui, malgré les obstacles, continue à travailler et à poser des actions pour atteindre un but.

    L’OBSTINATION se retrouve chez une personne qui s’attache avec énergie à sa façon de penser, à ses croyances. Elle reste convaincue d’avoir raison.

    La plus grande différence entre ces deux attitudes est la peur. Une personne persévérante n’a pas peur. Elle persévère par amour pour elle, pour arriver à son but. Une personne obstinée veut absolument avoir raison par peur de quelque chose.

     

    Lorsque deux personnes débattent un sujet quelconque, la personne obstinée ne lâchera pas tant que l’autre ne lui dira pas qu’elle a raison alors que la personne persévérante exprimera sa propre opinion et expliquera pourquoi elle diffère de celle de l’autre. Elle finira par lâcher prise en se disant qu’ils ont tout simplement des opinions différentes et que ni l’une ni l’autre n’est meilleure.

    Si vous poursuivez un but depuis un certain temps et que vous vous demandez si vous êtes obstiné, prenez le temps de voir si vous avez peur de quelque chose. Il est important de le savoir, car lorsque la peur prend le dessus on prend de mauvaises décisions.

    J’ai vécu ce genre d’expérience il y a quelques années lorsque j’ai acheté un hôtel pour en faire un grand centre. J’étais très fière de dire que le CENTRE ÉCOUTE TON CORPS était le plus grand au Québec, mais au bout de quelques années c’était lourd à gérer puisque je voyageais de plus en plus là où mes livres se vendaient.

    Au départ c’est la persévérance qui me motivait. L’idée de nous installer à cet endroit m’enchantait. La comptable et moi avions tâché de nous assurer que nous pourrions faire face à toute éventualité, mais nous n’avions pas prévu que je voyagerais autant.

    Quand le centre est devenu de plus en plus lourd à gérer, je ne voulais même pas envisager le fermer. Je me suis obstinée pendant plus d’un an. Étant une personne persévérante de nature, je m’acharnais en croyant que c’était de la persévérance.

    Le jour où je me suis demandé pourquoi j’avais peur de fermer le centre, j’ai eu ma réponse.  J’avais peur de ce que les gens penseraient, qu’ils me jugent d’être lâche, de ne pas être un bon exemple et des conséquences qui en découleraient pour ÉCOUTE TON CORPS.

    Si vous voulez faire un acte d’amour envers vous-même, prenez le temps de vérifier si une peur se cache derrière votre acharnement. Votre ego résistera certainement au début, car il ne voudra pas admettre que vous agissez par peur. Il veut vous convaincre que vous avez toujours raison.

    Cela dit, sachez que les seuls moments où nous avons raison, c’est quand nous écoutons notre cœur parce que nous sommes alors centrés, dans la lumière et que nous savons instinctivement quelle direction prendre.  Quand j’ai eu le courage de fermer le centre, il y a eu des obstacles à surmonter l’année suivante, mais j’ai fini par réaliser que ce changement avait été très bénéfique pour ECOUTE TON CORPS et pour moi parce que j’avais pris la bonne décision.

    Les intellectuels qui sont généralement très fiers de leurs connaissances ont intérêt à être particulièrement attentifs à la différence entre obstination et persévérance. Leur ego prend rapidement le dessus quand une autre personne remet en question leurs connaissances. Il ne faut pas avoir peur de paraître ignorant ou idiot si on admet qu’une autre opinion est aussi valable que la nôtre. On peut ainsi améliorer nos relations. En effet, une personne obstinée enlève souvent le goût aux autres de vouloir communiquer avec elle parce qu’ils sentent qu’ils n’ont pas le droit d’avoir une opinion différente.

    Afin de vous aider à déterminer si vous êtes persévérant ou obstiné, demandez à vos proches comment ils vous perçoivent. Dans tous les cas, persévérez et prenez garde à l’obstination!

    « Une prière réussie, selon Ostad ElahiC'est qui le plus fort ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :