• La pratique spirituelle serait-elle bonne pour notre santé?

    La pratique spirituelle serait-elle bonne pour notre santé?Christine Angelard a écrit ce long article à retrouver sur son blog http://christineangelard.com/category/articles/La pratique spirituelle fait du bien à notre cerveau….Attardez-vous dans les nombreuses publications de ce site. Il y a des trésors. Bonne lecture."Celles et ceux qui ont une spiritualité vivante ont déjà observé combien cela leur était bénéfique à différents niveaux, mais je tiens à partager des extraits de travaux scientifiques dans ce domaine qui viennent nous confirmer ce que beaucoup savent déjà empiriquement.Ces données proviennent des travaux du Dr. Andrew Newberg, directeur du Centre Myrna Brind pour la Médecine Intégrative, de l’Hôpital Universitaire Thomas Jefferson aux États-Unis. Il est aussi l’auteur de «How God Changes Your Brain»Les données suivantes sont basées sur des résultats de recherche de 47 études cliniques contrôlées à double-insu, sur les effets bénéfiques démontrés de la prière sur la santé....
    "Dans ces études l’action de «prier» a été définie comme toute activité mentale qui inclut:Les prières traditionnelles pratiquées par les gens de confession religieuse, quelque soit bien sur cette religion.La méditation, ou la réflexion contemplative sur un pouvoir plus grand que soi-même, un être suprême.La pensée positive, comme de dire des affirmations, de se fixer des objectifs et maintenir des propos édifiants ou moralement valorisants.Fréquenter un lieu de culte, prier ou chanter avec la congrégation.1/La prière stimule le lobe frontal, aide à le garder en santé, et prévient le rétrécissement lié au processus de vieillissement.Le Dr Newberg, a pu répéter le résultat, en étudiant les ondes cérébrales dans le lobe frontal des sujets qui pratiquaient la prière.Il a aussi découvert qu’une prière ordinaire de quelques minutes seulement par jour n’avait pas d’impact significatif sur le lobe frontal. Pour obtenir de bons résultats, il a observé que les sujets devaient prier pendant un nombre minimum spécifique de minutes chaque jour – ou plus longtemps. Vingt minutes est considéré comme une bonne moyenne.2/ La prière agit au niveau du cortex antérieur, la région du cerveau qui est activée lorsque nous ressentons de l’empathie et de la compassion pour les autres. Le Dr Newberg a surnommé cette partie «le cœur neurologique.» Et la bonne nouvelle est que la prière active le cortex antérieur, qui nous aide à sentir de la compassion et une connexion d’amour avec les autres, ainsi qu’avec le divin et avec la vie...."

    la suite sur le site en référence.

    « Les gens entrent dans notre vie pour une raison, une saison ou pour toute la vie.Croire au potentiel caché de l’autre »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :