• La pensée positive "à tout prix" a fait son temps !

    La pensée positive "à tout prix" a fait son temps ! Texte de Sophie Merle à retrouver sur son site Emotional Freedom Techniques

    La pensée positive "à tout prix" à fait son temps !Le mal existe bel et bien et il ne sert à rien de le nier comme il est devenu de bon ton de le faire dans les cercles avertis du "New Age". Là on nous dit qu'il faut apprendre à repousser les pensées négatives qui nous assaillent. Les choper au passage pour les hacher menu. Ne pas les nourrir. Les remplacer immédiatement par des idées de nature positive. Voire totalement les ignorer. Tout ça, parce qu'il paraît que nos pensées créent notre réalité. En conséquence, de belles pensées nous créent une belle réalité. De mauvaises pensées nous en créent une mauvaise. C'est aussi simple.

    Et bonjour la culpabilité quand quelque chose marche de travers. Ah, si seulement j'avais pensé positif. Et là on y va de plus belle. Allons, un peu de discipline. Je dois pouvoir y arriver. Je dois penser positif à tout prix. Oui, à tout prix. Au prix de sa santé et de sa prospérité. Au prix de son habileté à croître et à se transformer. Et surtout, surtout, au prix de ses capacités à se protéger du mal.

    La négativité ne se règle pas en tournant la tête et la philosophie du "penser positif à tout prix" ("flipper son état d'esprit du négatif au positif) à largement fait son temps. C'est une théorie complètement dépassée à cause des souffrances qu'elle engendre au lieu de les apaiser, comme bon nombre d'entre-nous peuvent en témoigner.

    Pour retrouver un fonctionnement positif naturel (inné en chacun de nous), pas besoin de ruses ni d'entourloupes, mais seulement d'altérer les informations génétiques qui sont à l'origine de la négativité qui règne en nous et dans notre vie.

    Ce qui nous vient à l'esprit, le positif comme le négatif, émane tout droit de programmes inscrits dans nos gènes. Des programmes actifs qui sont à la base de tout ce qui existe actuellement dans notre réalité ou qui formeront le contenu de notre réalité de demain. Ils renferment des informations relatives à toutes nos situations dans tous les domaines de la vie, schémas premiers provenant de la banque de données qui siège dans nos ADN. Autrement dit, dans notre code génétique.

    La négativité est toujours le résultat de traumatismes et si ces traumatismes ne nous sont pas directement arrivés, ils sont alors arrivés à l'un ou l'autre de nos aïeux formant notre mémoire ancestrale. Chargée de drames, les informations inhérentes à notre lignée peuvent être à l'origine de bien des thèmes affligeants qui sévissent dans notre propre vie, comme d'être celui qu'on abandonne toujours dans une relation ou celle qui subit sans cesse des situations injustes et humiliantes.

    Nous pouvons très bien exprimer une forte négativité ou une forte positivité en regard de n'importe quelle situation. Cela n'a aucune importance car ce n'est pas notre attitude mentale qui la "fabrique", mais les informations contenues dans notre banque personnelle de données génétiques.

    On peut se forcer tant qu'on veut à penser positif, rien d'altérera une situation "négative" ancrée dans notre vie, sinon changer le programme génétique qui lui donne corps. Ce que les techniques énergétiques s'occupent de faire à merveille.

    « Les oiseaux, plaisir de l'hiverSerons-nous prêts le jour J? »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :