• D'amour et d'eau fraîche...

    De quoi avons-nous besoin pour être heureux ?

    D'amour et d'eau fraîche...Maslow (Abraham pour les intimes a laissé sous une forme de pyramide bien pratique, une hiérarchie des besoins à satisfaire pour vivre longtemps heureux et en bonne santé.

     

    En contre-partie quand nos besoins ne sont pas satisfaits, nous pouvons passer par une gamme d'émotions et de sentiments désagréables à très désagréables, pouvant nous conduire jusqu'à la maladie. La pyramide peut nous aider à découvrir lequel de nos besoins ou lesquels de nos besoins nous avons négligés et de prendre soin de nous en retrouvant un bon équilibre de vie.

    Petit rappel des différentes sortes de besoins. Cet article vient du site 'Le sémioscope'. Il est très clair et pourra vous servir de début à une recherche plus approfondie. Il a aussi le mérite de nommer les besoins spirituels, non pris en compte par Maslow et cependant si présents.

    Maslow distingue cinq grandes catégories de besoins. Il considère que le consommateur passe à un besoin d’ordre supérieur quand le besoin de niveau immédiatement inférieur est satisfait.

    Nous proposons une nouvelle approche de ce modèle en :
    -  reprenant les 5 catégories de Maslow,
    -  brisant cette vision hiérarchique (aujourd’hui contestée),
    -  introduisant un nouveau besoin, déduit de notre modélisation.

    Les besoins humains selon Maslow :

    -  Les besoins physiologiques sont directement liés à la survie des individus ou de l’espèce. Ce sont typiquement des besoins concrets (faim, soif, sexualité,...).

    -  Le besoin de sécurité consiste à se protéger contre les différents dangers qui nous menacent. Il s’agit donc d’un besoin de conservation d’un existant, d’un acquis. Il s’inscrit dans une dimension temporelle.

    -  Le besoin d’appartenance révèle la dimension sociale de l’individu qui a besoin de se sentir accepté par les groupes dans lesquels il vit (famille, travail, association, ...). L’individu se définissant par rapport à ses relations, ce besoin appartient au pôle « relationnel » de l’axe ontologique.

    -  Le besoin d’estime prolonge le besoin d’appartenance. L’individu souhaite être reconnu en tant qu’entité propre au sein des groupes auxquels il appartient.

    -  Le besoin de s’accomplir est selon Maslow le sommet des aspirations humaines. Il vise à sortir d’une condition purement matérielle pour atteindre l’épanouissement. Nous le considérons donc comme antagoniste aux besoins physiologiques.

    D'amour et d'eau fraîche...Notre modélisation révèle un sixième besoin :

    -  Le besoin d’éternité, d’immortalité ou tout simplement de temps, n’est pas décrit par Maslow. C’est pourtant un besoin de plus en plus exprimé dans notre société. Commercialement, il se traduit par l’attirance envers les produits promettant le rajeunissement ou de gagner du temps.

    On constate que bien souvent, cette sixième dimension est occultée. Nous y voyons 3 raisons principales :
    -  elle n’a pas encore d’existence
    -  elle nous projette dans l’incertain puisque de multiples futurs sont possibles
    -  elle nous conduit à considérer notre propre fin


    NB. en complément d'infos, vous pouvez lire ce livre de J.J.Crèvecoeur, une précieuse somme d'informations.

    « Les gros cailloux d'abord (gestion du temps)Ni regrets, ni remords »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :