• Soyons spirituellement incorrects ! "Le bon profil spirituel

    La spiritualité est une notion aussi vaste que fourre-tout, où tout et son contraire s’offrent à qui le souhaite. Si certaines personnes voient dans quelle direction aller, beaucoup sont perdus et se raccrochent volontiers à des balises édictées par d’autres, qui deviennent parfois des normes, voire des injonctions.

    En règle générale, on attend d’une personne sur un chemin spirituel qu’elle ne se mette pas en colère, ne ressente pas « d’émotions négatives » comme la jalousie ou la haine, ne fume pas ni ne boive d’alcool, consomme bio et durable, ne mange pas de viande, soit conscientisée face au réchauffement climatique et aux enjeux écologiques, ne diffuse que des « énergies hautes » comme l’amour, ait une sexualité sublimée, prône un retour à la simplicité volontaire, ait pris des distances avec le modèle consumériste et néolibéral, soit en permanence dans la compassion et l’entraide…"

    Ces phrases lues sur le site Présence à soi et la suite de l'article sont la source d'une réflexion salutaire. Il peut y avoir beaucoup de pressions quand on cherche à suivre un chemin de spiritualité.

    "En règle générale, on attend d’une personne sur un chemin spirituel qu’elle ne se mette pas en colère, ne ressente pas « d’émotions négatives » comme la jalousie ou la haine, ne fume pas ni ne boive d’alcool, consomme bio et durable, ne mange pas de viande, soit conscientisée face au réchauffement climatique et aux enjeux écologiques, ne diffuse que des « énergies hautes » comme l’amour, ait une sexualité sublimée, prône un retour à la simplicité volontaire, ait pris des distances avec le modèle consumériste et néolibéral, soit en permanence dans la compassion et l’entraide…"

    Plus sur le blog : Présence à soi.

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Je poste cet article aujourd'hui parce que la majorité des personnes inscrites à la newsletter sont des femmes et que chaque femme devrait lire ces informations et les faire lire autour d'elles.

    Article de Meghan Telpner : Toxic Death Sticks

    TAMPAX : arme chimique mortelle"Les Tampax représentent un marché colossal et leur secret de fabrication est farouchement conservé par Procter & Gamble, le fabriquant de la marque TAMPAX, leader mondial du marché, (ainsi que des lessives et détergents…..). Or, qui sait que ces cartouches si absorbantes et si pratiques sont imbibées…….. de DIOXINES - cette substance hautement cancérogène ?   Le cancer du col de l'utérus est le second cancer féminin, et une femme meurt du cancer de l'utérus toutes les deux minutes dans le monde ! Y aurait-il un rapport ??? La moyenne des femmes ayant cinq jours de menstruation par mois durant 38 ans, utilisera donc  statistiquement 11.000 tampons au cours de sa vie

    Ce produit d'hygiène intime féminin est classé par la FDA (Food and Drug Administration) comme un instrument médical. Ainsi, les fabricants ne sont pas tenus de se conformer aux mêmes règles d'étiquetage que celles en vigueur pour les aliments, médicaments ou cosmétiques. Tout comme pour les tests de toxicité dans la distribution alimentaire, les tests d'ordre chimique sur les tampons sont réalisés par les fabricants ou des chercheurs privés qui sont payés par ceux qui fabriquent et vendent les tampons. A noter que Procter & Gamble tient à garder secrète la recette de sa soupe chimique vu que les seules femmes américaines rapportent deux milliards de dollars par an pour leurs serviettes hygiéniques et leurs tampons chimiques.

    Lire l'article complet dans ce pdf.

    Télécharger « TAmpax.pdf »

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Quelle est la  différence entre une émotion et un sentiment?

    Voilà une réponse très fine et bien expliquée sur le site de 

    Quelle est la  différence entre une émotion et un sentiment?Présence à soi ou L’art d’être en conscience dont l'auteur s'appelle Didier de Buisseret

    "Oui, il s’agit bien de deux choses différentes, qu’il est utile de distinguer.

    Une émotion est une réaction physiologique, ne durant que 3 à 4 minutes maximum, permettant au corps de répondre de façon adaptée à un stimulus de l’environnement : le corps se met en tension, se mobilise énergétiquement pour agir ou fuir. L’émotion a une fonction bio-régulatrice, dès lors que la décharge de l’émotion permet au corps de revenir à son équilibre de base.

    Il n’existe que sept émotions de base : la joie, la tristesse, la colère, la peur, la surprise, le dégoût et la honte.

    Une émotion est une pure réaction du corps sans lien avec le mental. Cela n’a donc pas de sens de la connoter moralement en la qualifiant de positive ou de négative. C’est une énergie neutre. Il n’est même pas sûr qu’il soit juste de parler d’émotions « perçues comme agréables ou désagréables » car il pourrait être préjudiciable d’associer une émotion à quelque chose de négatif dès lors que l’on risque de la refouler plutôt que de l’exprimer (« ça ne se fait pas de pleurer ou d’être en colère »)."

    L'auteur semble très jeune sur sa photo de présentation. Mais tous ses écrits ont pleins de sagesse. J'ai été très intéressée par ses articles qui m'ont tous conduite à réfléchir. A la suite du présent article, il y a aussi 

    L’acceptation

        Cet article est dédié à Yves, un ami récemment décédé. En guise de préambule, je voudrais vous partager cette phrase d’Yves, sage entre les poètes et poète parmi…

    Lire plus

    Hommes et femmes : deux facettes de la même pièce ?

    Les hommes et les femmes fonctionnent-ils différemment ou sont-ils finalement semblables ? Cette question taraude toutes celles et tous ceux qui éprouvent des difficultés à harmoniser leurs relations amoureuses. La question…

    Lire plus

    Accueillir la jalousie

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires