• Où sont les fées, peut-on y croire même quand on ne les voit pas ?

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Questions et réponses chez Nicole Monterini : La Conscience-Espace

    Q : La quête du sens s'est révélée très tôt chez moi. J'ai toujours voulu comprendre, je me suis toujours posé des questions. Même si je sais qu'un processus est en cours, je l'ai bien compris, mais parfois, j'ai l'impression de "stagner". Y a t il quelque chose que je puisse "faire" pour accélérer ce processus comme me le suggère mon entourage (pratiques spirituelles diverses) ? Ma question n'est elle pas celle de mon impatience!?

    R : Ecoutez votre propre voix, demeurez relié à cette joie sans cause que vous ressentiez adolescent lorsque vous contempliez l'univers. 
    La société nous entraîne à « faire » sans cesse, à être toujours dans l'agir. Nous sommes tellement conditionnés que nous culpabilisons si nous sommes dans la contemplation, croyant alors que nous stagnons, dans une passivité synonyme de faiblesse.

    Or, il n'y a jamais stagnation. Comment serait-ce possible ? La vie n'est que mouvement. C'est toujours notre esprit qui juge et qui sépare, d'un côté ce qui est considéré comme bien, de l'autre comme mauvais, d'un côté l'action, de l'autre la contemplation… Toute la vie est regardée par notre esprit de cette façon duelle.
    La question n'est pas de faire, même des méditations, des prières, des rituels, ce n'est pas non plus de rejeter quoi que ce soit. C'est de laisser la vie oeuvrer en soi. La vie n'a pas besoin de nous, n'a pas besoin qu'on l'aide à se mouvoir ... c'est l'ego, ce tas de pensées, qui, dans son orgueil, s'en persuade.
    Vous pouvez méditer - sans pour autant vous immobiliser physiquement - si vous ressentez le besoin de calmer votre esprit. Un mental calme, stable, est indispensable pour permettre à l'énergie de la vie d'oeuvrer en nous, librement, dans cet espace laissé grand ouvert, sans entrave, qui est notre véritable nature.

    La quête du sens - Une question, une réponseL'intelligence de cette énergie sait ce qui est bon pour nous, et tout ce qu'elle nous propose - tout, même ce que nous considérons comme des épreuves - est une invitation à nous ouvrir, à élargir notre espace intérieur.
    Le temps n'existe pas dans cette dimension-là. L'impatience est une création de notre mental, qui imagine une distance pour arriver à un but. Ne projetez rien, ne cherchez pas un but, vous êtes déjà ce que vous cherchez : un espace de paix et de silence, depuis toujours. C'est lorsque votre esprit aura définitivement compris qu'il ne peut trouver ce qui est plus vaste que lui, ce qui le contient, que le "saut" se fera... de lui-même.
    Ayez confiance en la vie. Elle vous a mené avec amour jusqu'ici, et il n'y a pas d'autre réalité que celle que vous vivez, ici et maintenant.


    Déraciner la souffrance (Editions Accarias L'Originel)

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Les 6 portes de notre système énergétique, bref résumé du dernier cours de radiesthésie.

    Si l'énergie circule bien, le pendule bouge bien, si les circuits énergétiques sont bloqués, le pendule aussi est bloqué.

     

    Les 6 portes de notre système énergétique

     

    Les 6 portes de notre système énergétiqueYongquan ou source bouillonnante, il est appelé parfois "porte terrestre" car il capte l'énergie de la terre.

    Il se situe sur le méridien du Rein (R1), sous les pieds, en avant du centre, vers le premier tiers de la plante de pied, là où la flexion des orteils forme un creux, entre les 2ème et 3ème articulations métatarso-phalangiennes.

    Le massage de ce point débloque la circulation énergétique sur le méridien du Rein, active la circulation du sang et favorise le sommeil.

    Les 6 portes de notre système énergétique

     

     

    Lao Gong

     

    main droite et main gauche

     

     

     

     

    Les 6 portes de notre système énergétiquePaie Hue ou Baie Hue

    Localisation : sur le sommet de la tête (vertex), à l'intersection de la ligne médiane entre le nez et la base de l'occiput, et puis de la ligne unissant le sommet des deux oreilles.
-Point du méridien : 20VG (Vaisseau gouverneur, ou Du Mai)
-Fonction principale : point “mer des moëlles” en relation avec le cerveau, point de croisement des 6 méridiens Yang
-Autre nom : est aussi appelé DanTian du sommet, ou Porte céleste.

     

     

    Le Hui Yin ou « réunions des yin »

    situé un centimètre en arrière du vagin chez les femmes et entre le scrotum et l'anus chez les hommes.
Ce point rassemble l'énergie du périnée. C'est à partir de là que le trajet des méridiens extraordinaires va se différencier de façon à venir occuper tout l'espace corporel.


     

     --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Pour mémoire car vu souvent  : • Le Dan Tian, ou « champ de cinabre » :

    En Qi Gong, nous allons d'abord conduire notre conscience au centre du bassin. 
Les chinois l'appellent le Xia Dan Tian, ou « champ de cinabre inférieur » 
C'est, chez tout être humain, un lieu énergétique très puissant, une matrice de vie qui contient le formidable élan de vie qui a présidé à notre conception. C'est de là que sont nés les 8 méridiens extraordinaires. 
En conduisant notre conscience et notre respiration à venir nourrir et mettre en mouvement cet espace de vie, nous allons petit à petit accumuler assez de souffle pour qu'il vienne réouvrir les méridiens extraordinaires. 
L'énergie acquise de la respiration, vient alors se mélanger à l'énergie ancestrale véhiculée par les méridiens extraordinaires. 
Nous sommes au coeur de notre vie, nous permettons au passé de se rejouer à partir d'un nouvel éclairage sur le monde, le nôtre. 

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • La radiesthésie n'existe pas sans le radiesthésiste et celui-ci sans l'humain et l'humain sans une histoire personnelle ayant laissé des traces dans ses différentes structures psychique, énergétique et physique.

    Ce sont justement ces empreintes qui jouent le rôle de filtres déformants, source d'erreurs dans le diagnostic.

    Croyant obtenir des informations sur autrui, le radiesthésiste, le voyant, le médium pourrait bien ne parler que de lui-même, tant que son inconscient n'est pas purifié!

    D'où la nécessité absolue d' un "travail sur soi" authentique et avant tout d'une libération des charges émotionnelles négatives.

    Puisque tout a une réalité vibratoire, nous pouvons théoriquement tout tester en radiesthésie. Mais l'Univers ne peut se refléter de manière juste en nous, que si notre miroir est débarrassé des poussières du passé que constituent nos mémoires, nos conditionnements et bien d'autres choses encore ....

    Autrement dit, toute erreur en radiesthésie est une fantastique découverte sur nous-même et sur ce qui nous empêche de percevoir la réalité.

    De ce fait, il est illusoire de prétendre pratiquer si l'individu n'accomplit ce voyage au dedans et n'explore les différents domaines de sa Conscience, afin d'en éliminer les dissonances.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  • Menace sur nos neurones - Alzheimer, Parkinson... Et ceux qui en profitent | Une enquête-événement de Marie Grosman et Roger Lenglet

    à lire ici chez Actes Sud

    à regarder sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=nrit4Ipl7Ag


    Menace sur nos neurones

    Alzheimer, parkinson, sclérose en plaques, autisme… Pourquoi le nombre de personnes atteintes d’une maladie neurodégénérative explose-t-il, et pour quelles raisons les malades sont-ils de plus en plus jeunes ? Ce livre révèle que ces maladies se préparent déjà dans le ventre des mères, devenues malgré elles des « mamans neurotoxiques ». Ensuite, tout au long de la vie, nos neurones sont exposés à un cocktail d’agressions capable de diminuer irréversiblement les fonctions de notre cerveau. Ces substances parfaitement identifiées et documentées par les scientifiques, pourraient être bannies de notre environnement si une véritable politique de prévention était menée.
    Au moment où ce type de maladie (rien qu’en France près d’un million de malades de l’alzheimer) a été déclaré “cause nationale”, l’enquête-événement de Marie Grosman et Roger Lenglet montre que malgré les connaissances scientifiques, la prévention est gravement négligée. 
    Etudes et enquêtes rigoureuses à l’appui, les auteurs démontent le mécanisme d’un “effet d’aubaine” ignoble en faveur de l’industrie pharmaceutique et proposent des solutions face à cette crise sanitaire.

     

    Marie Grosman est biologiste, spécialiste de santé publique. Agrégée en sciences de la vie, diplômée en épidémiologie et en santé environnementale, elle a publié des travaux scientifiques sur les facteurs environnementaux des maladies neurodégénératives.

    Elle a déjà publié :

    Mercure : l’Europe progresse, la Chine régresse, M.Grosman et A. Picot, Préventique, mars-avril 2010
    Facteurs environnementaux et maladie d’Alzheimer : le mercure fortement suspecté, M. Grosman et A. Picot, Médecine & Longévité, Elsevier Masson, 2009
    Intégration de la dimension éducation à la santé dans les programmes des sciences de la vie et de la Terre, A. Grosman, Faralli et al., CRDP, Aix-Marseille, 2002
    "Les dangers du mercure", M.Grosman et A. Picot, in Encyclopédie de Médecine, 2011

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Deux images spectaculaires ..

    Neurones en bonne compagnieNeurones en bonne compagnie










    Sur la première image, il s'agit des neurones et l'enchevêtrement des connexions qui les relient.

    La deuxième image montre l'univers tel que nous le verrions si nous pouvions prendre assez de recul dans l'espace pour voir la structure formée par les amas de galaxie. A cette échelle, la structure qui apparait est clairement cellulaire, et plus particulièrement neuronale.

    Dans les deux cas, la structure est faite de filaments qui relient des zones de plus forte concentration d'information et de conscience.

    Dans le cerveau, l'information et la conscience se concentrent dans les neurones. Et dans l'univers, les zones de plus grande concentration de galaxies sont également celles où l'on trouve la plus grande concentration probable de formes de vies ayant une conscience.

    Lire la suite de l'article ici...

    http://ekladata.com/les-balades-du-pendule.eklablog.com/mod_article5408975_1.jpg

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • La "dépression spirituelle"

    Vous ressentez parfois une souffrance, vous avez l’impression de ne plus pouvoir gérer votre vie. C’est une impression très désagréable mais tellement utile ! Lorsque vous êtes un peu en désarroi, que tout l’ancien vous échappe, c’est très prometteur ! C’est que vous êtes réellement sur la voie de l’élévation, sur la voie de l’ouverture !Certains de vous peuvent être sur cette voie sans avoir ces désagréments, car ils avancent plus doucement. 

    Vous êtes tous similaires et tellement différents ! Lorsque vous ressentez une certaine tristesse, une certaine lassitude, c’est que votre âme essaie de vous faire comprendre qu’il faut vous activer, qu’il faut mettre le plus possible en application ce que nous essayons de vous apprendre, de vous inculquer semaine après semaine.Vous n’avez plus beaucoup de temps pour prendre les chemins de traverse !

     Mais que m'apporte la    "spiritualité" ?Le temps qui vous est imparti est précieux, et moins vous écouterez votre Divinité, parce qu’elle s’exprime au travers de votre âme, plus ce sera pénible pour vous.

    Vous serez en désaccord avec vous-mêmes, vous ne vous comprendrez plus, vous aurez même envie de tout abandonner, car vous vous demanderez : « mais que m’apporte la spiritualité ?

     Je ne vois pas de transformation, finalement je ne vois que des désagréments ! » Bien évidemment puisque tout remonte du plus profond de vous-mêmes ! Des sas se sont ouverts en vous, et maintenant vous devez gérer tout ce qui remonte ! Vous devez gérer non seulement tout ce qui remonte de vos vies antérieures mais aussi tout ce qui remonte de l’existence actuelle qui a été faite de moments merveilleux et de moments difficiles ; cependant tous les moments merveilleux et difficiles ont été évolutifs ».…

    « Nous allons un peu parler de ce qui peut vous affliger en ce moment, ce que certains de vous appellent une « dépression spirituelle ».

    Lorsque vous êtes dans la tristesse, dans l’incompréhension par rapport à vos comportements, posez-vous simplement la question suivante : « est-ce que je fais tout ce qui m’est demandé par mon âme ? Dans ces moments-là, mon âme n’essaie-t-elle pas d’activer le processus de transformation ? Est-ce que je comprends vraiment ce qui m’est demandé ? Dois-je remettre en question mon travail spirituel ?

    Il y a aussi autre chose : actuellement, vous recevez beaucoup d’énergies. Lors des soins que certains de vous accomplissent, ils reçoivent des doses d’énergie considérables. Ces doses d’énergie peuvent les perturber si, lorsqu’ils les reçoivent, ils ne sont pas suffisamment alignés avec nous, s’ils ne sont pas suffisamment en accord avec leur âme et leur Divin. Ceci est valable pour chacun de vous. Vous recevez comme un « court jus », une masse énorme énergies (ce ne sont pas des énergies électriques) qui peuvent vous aider mais aussi profondément vous déstabiliser.Il se peut aussi que pendant ces moments-là vous remettiez votre vie en question. Ce que vous vivez sur l’instant ne vous correspond plus ; vous êtes à cheval sur le passé, le présent et le futur. Vous ne savez plus où diriger vos pas.

    Pour arriver à vous ré-équilibrer, faites appel à l’Amour qui est au plus profond de vous-mêmes, faites appel à l’Amour de votre Divin et de votre âme, essayez de bien vous rendre compte de vos agissements, de vos pensées, de vos paroles et de vos émotions, et vous saurez, parce que votre âme vous montrera ce qui ne va pas en vous.

    Finalement, tout cela est prometteur par rapport à votre évolution ! Si vous n’aviez pas ces ressentis, si vous continuiez à vivre votre vie d’une façon très linéaire, très calme, de deux choses l’une : soit vous auriez assimilé et compris énormément de choses, soit vous seriez en attente sans vous en rendre compte.

    Prenez le temps de vous relier, prenez le temps de prendre contact avec vous-mêmes, car à l’intérieur de vous des forces s’agitent, elles veulent trouver leur place dans ce que vous devenez, dans ce que vous allez devenir.

    Ce sont des forces d’Amour, mais si elles ne trouvent pas leur place elles peuvent également être un peu destructrices ».

    Article provenant du site Du ciel à la terre.

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires